Jobs d’inventaires pour se faire plaisir quand on est étudiant

Être étudiant comporte de nombreux avantages. Entre les journées peu chargées, les vacances, les soirées, les offres spécialement conçues pour nous, il faut avouer que nous ne sommes pas à plaindre. Alors quand je faisais mes études, je peux vous dire que j’en ai bien profité. Souvent, j’entendais dire que ces années étaient les plus belles de notre vie et qu’il ne fallait pas les gâcher. Et bien je vous assure que c’est vrai.

Cumuler études et petits boulots

La première année, j’avoue que je passais mon temps à sortir et à m’amuser avec mes copains. C’est sans doute pour cette raison que j’ai redoublé. Mais peu importe, je ne le regrette pas. Néanmoins, j’ai vite réalisé que sans entrées d’argent régulières, cela pouvait devenir compliqué. Mes parents me payaient mon loyer et me versaient un peu d’argent chaque mois, mais je préférais le garder pour la nourriture par exemple. Du coup, j’ai rapidement postulé à des annonces pour des jobs étudiants. Mon emploi du temps était assez souple et j’avais donc des moments libres. Au départ, je craignais de ne pas arriver à gérer les deux mais finalement, j’y suis très bien arrivé.

LIRE AUSSI  Accueil, SAV, comptabilité : n'hésitez pas à sous-traiter !

Faciliter son insertion professionnelle

Durant toutes mes études, j’ai fait de nombreux jobs étudiants que je trouvais sur des sites internet comme celui-ci (Espacejob.com) qui m’ont permis d’acquérir de l’expérience. En effet, j’ai dû attendre ma première année de master pour commencer les stages. Si je n’avais pas effectué ces jobs pour les étudiants auparavant, une fois que mes études auraient été terminées, je n’aurais eu que 6 mois d’expérience ! Autant dire que pour trouver du boulot, même avec mon diplôme, cela aurait été difficile.
Et puis surtout, j’ai vite apprécié gagner mon propre argent. Je pouvais l’utiliser comme bon me semblait. Grâce à ça, avec mes copains, nous pouvions partir en week-end quand nous en avions envie. J’ai même pu économisé un peu et payer une partie de mon permis de conduire. Mes parents m’avaient proposé de tout en prendre en charge mais j’avais été fier de pouvoir participer.